vendredi 19 septembre 2014

Mes ombres

Mes ombres 
Chine collé sur papier aquarelle 
Empreintes, collages et encre
Septembre 2014

Flous des ombres au fond des paupières

Est-ce moi qui me recrée indéfiniment sous des formes diverses?
Unité, dualité?
Réalité, rêve?
 

mardi 16 septembre 2014

Rêve à l'oiseau, noir rapace

Rêve à l'oiseau, noir rapace
Encres acryliques et collages sur papier Saint-Armand (fait-main)
2011/2014

Le film se déroule dans les carrés nocturnes.
Une échelle sans barreau. 
Un oiseau noir (rapace?) au plumage lustré de mots, m'épie.

Je grimpe les encoches d'un papier brouillon jusqu'à ce moment imprécis où des ailes minuscules me portent tout en haut. 
Là où l'aube ouvre ses musiques.

dimanche 14 septembre 2014

Les signes inaudibles III

Les signes inaudibles III
Empreintes, collages et encre sur carton teinté 
Septembre 2014

Les vents s'aoûtent, multiplient leurs racines dans les couloirs longilignes
Ressacs

Ondulations 
 

samedi 13 septembre 2014

Les signes inaudibles II

Les signes inaudibles II
Techniques mixtes: gravure, collages, pâte de papier, encre sur papier Saint-Gilles 
Septembre 2014

Cloches du midi
Résonances d'airains 
Asters bleutés

Voix connue, accents étrangers
Tu lis Neruda en espagnol

Noir lumière

lundi 8 septembre 2014

Les signes inaudibles I

Les signes inaudibles I
Techniques mixtes: gravure, collages pâte de papier teinte, encre
sur papier (fait main) Saint-Gilles
Septembre 2014

Entre le dire et l'écrit
Entendre les traces inaudibles

dimanche 31 août 2014

Exercices: + = -

Plus égale moins ou + = -
Mixtes sur pâte de papier: empreintes, encres et collages
août 2014

Ce qui est dessus, ce qui est dessous
Séparés
Sans lien visible

Ce qui est apparent contient tout l'invisible
Ce qui est caché porte l'ensemble du réel

samedi 30 août 2014

Exercices sur X













Exercices sur papier recyclé
Acrylique, gouache, crayons correcteurs
août 2014

Au choix
Graffiti, héliotrope, vire vent ou simplement un X sur les couloirs sombres

vendredi 29 août 2014

Cercles 1, exercices

Cercles 1
Exercices de style
Techniques mixtes sur pâte de papier
Empreintes, encre, acrylique, collages
Août 2014

Tambourins, mandalas, lunes 
Protections trouées, perforées, déchirées
Affaiblies par l'usure

Exercices de style
Cercler de symboles incantatoires les nouvelles du matin
Tracer des enceintes murées de foins de mer
Inventer des silences où respirer soit possible

mercredi 27 août 2014

Comment préserver les oiseaux... X

Comment préserver les oiseaux dans la tête des enfants... X     Fin de série
Techniques mixtes sur papier: empreintes, collages, pâte de papier, encre  
Août 2014


Déposer les armes, doigts croisés enrouler les promesses
Ailes ouvertes, les allonger, les mouler au quotidien

Passages neufs 

Les oiseaux libérés dansent dans la tête des enfants

mardi 26 août 2014

Comment préserver les oiseaux... IX

Comment préserver les oiseaux dans la tête des enfants... IX 
Techniques mixtes sur papier
Empreintes, collages, pâte de papier, encre 
Août 2014

Luttes millénaires, haines ancestrales. 
Les murs percés, tanguent, s'effritent.

De tous les côtés, la voix des uns percute la voix des autres.
Ici, c'est mon pays.
Cette Terre, c'est chez moi.

Qu'aujourd'hui, chacun recommence à rêver!

dimanche 24 août 2014

Petit lac Touladi

Petit lac Touladi, Témiscouata
Photographie numérique
Août 2014


Archéologues d'un jour, nous empruntons la route d'eau.
La piste des Malécites.
 
Nous cherchons leurs traces dans le limon: pierres taillées, outils tranchants, pointes acérées: éclats multiples d'un travail vieux de 2000 ans.


L'outil dans nos mains brille noir. Témoin silencieux de vieilles histoires, que nous réinventons, hypothèses sur hypothèses. Incapables de démêler le réel du fabuleux. 


Moqueuses, les herbes dansent, à peine un souffle sur les berges.
Depuis qu'elles ne servent plus à tresser les paniers, elles tissent leurs reflets à ceux du ciel.

samedi 23 août 2014

Le Témiscouata

Tombée du jour sur le Témiscouata
Photo numérique
Août 2014

L'arrivée au camp: le soleil peint sa dernière traînée de lumière avant la tombée du jour.

Témiscouata signifie «le lac profond» en Malécite. 
C'est à la fois le nom d'un lac de 40 kilomètres de long, le nom d'une vaste région peu peuplée, en grande partie sauvage et le nom d'une ville aux abords du lac. Loin, bien loin des grandes villes.

Ce territoire à découvrir sera un véritable cadeau au sens propre comme au figuré.
Les odeurs de bois, l'eau en vagues sur les pieds, les derniers cris d'oiseaux avant la nuit, «l'harmonie du soir» entre par chacune des pores de la peau, du coeur et de l'âme.